Défis du 2e mois

Vous avez relevé les défis du 1er mois, en janvier ?

Voici donc venu le moment de passer aux défis du 2e mois !
Comme d’habitude, on ne se met pas la pression. Si un seul challenge est réalisé c’est déjà un pas dans la bonne direction.

Si vous souhaitez être informé.e dès que les défis du prochain mois seront mis en ligne, abonnez-vous à notre NEWSLETTER !

Facebook

Pour plus d’interactivité, rejoignez le groupe Facebook national “Ça commence par nous” ou votre groupe local !

Les défis !

Défis mois 2
Votre code postal nous permet de faire un classement des territoires les plus actifs !
Défis du mois : *

8 réflexions sur “Défis du 2e mois”

  1. Certains défis sont moralisateurs ou basés sur des a priori sur ce qui est bien ou mal , je ne suis pas forcément convaincu ni d’accord. D’autres sont franchement commerciaux (Yuka)
    Et pourtant on se retrouve dur certains points ,var il y a longtemps que nous avons un stop pub et que nous sommes “ dorloteurs d’abeilles ”
    Bon courage

    1. Bonjour Patrick et merci pour votre commentaire.
      “Moralisateurs”, c’est bien tout ce que nous essayons de ne pas être. Notre but est de faire prendre conscience qu’un français moyen consomme les ressources de 2,7 planètes. Si l’on veut que nos enfants et petits-enfants puissent survivre dans un environnement qui risque de devenir de plus en plus hostile, il est nécessaire de faire baisser la note. Nous tentons donc de faire agir les citoyens comme vous et nous sur des actions individuelles qui permettent de réduire notre impact environnemental. Et cela passe inévitablement par des changements au niveau de notre alimentation (notons que les produits d’origine animale sont responsables de plus d’émissions de gaz à effet de serre que n’importe quelle autre source de nourriture), de notre consommation d’énergie (pour faire référence au défi de ce mois-ci sur le chauffage, le baisser d’1°C permet de faire 7% d’économie !), de nos achats (peu de personnes connaissent par exemple l’impact de l’achat de roses en hiver), de notre mobilité… Notre but n’est pas d’être moralisateur, mais bien d’informer, de sensibiliser, de manière ludique, par le biais de gestes simples et progressifs. Chaque défi est accompagné d’une note informative, avec les sources. Après, chacun peut relever les défis qu’il souhaite évidemment. Si nous arrivons tant bien que mal à nous réunir c’est bien là le sens de notre projet.
      A bientôt.

  2. Bonjour, je suis à 100% d accord avec tous ces “efforts”, que j ai adopté il y a quelques années déjà, mais beaucoup d industriels ne jouent pas le jeu et continuent de polluer soit par la fabrication, soit par le transport…
    C est très dommage..

    1. Merci pour votre commentaire et bravo pour vos efforts au quotidien ! Vous avez raison, on doit tous faire notre part : Etat, entreprises, citoyens… Nos actions individuelles sont malgré tout essentielles, et elles peuvent aussi faire évoluer les pratiques des industriels qui n’ont alors d’autre choix que de s’adapter à la demande. Continuons sur notre lancée !

  3. Je n’utilise pas le chauffage (collectif) de mon immeuble car radiateurs éteints, même en hiver, la température de l’appartement est comprise en moyenne entre 21° et 25°C. En été, elle peut atteindre 28 à 30 degrés. ( Isolation extérieure du bâtiment valable pour l’hiver mais n’empêche pas la chaleur d’été). J’aimerais pouvoir dormir dans une chambre à 19°C maximum, impossible. Le chauffage étant collectif, je paie cependant 39 euros par mois pour le chauffage ( calculé en fonction de la superficie de l’appartement. Cela n’incite pas les gens à réduire leur consommation d’autant que certaines personnes ne ferment pas les radiateurs au moment d’aérer. Que peut-on leur dire sans paraître moralisateur?).
    …… et en été, les climatiseurs fonctionnent à fond !!!!

    1. Bonjour. En effet, en copropriété c’est plus compliqué… Un sujet à mentionner à votre syndic de copropriété, pour discussion lors de la prochaine AG ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *